La petite histoire du sachet de thé
   02/22/2019 09:00:00

L'histoire du sachet de thé. De la soie à la mousseline.

Au début du 20ème siècle, vers 1908, un américain et marchand de thé new-yorkais, Thomas Sullivan, décide d'expédier le thé à ses clients dans des sachets de tissu plutôt que dans les traditionnelles boîtes en métal utilisées jusqu'alors. Il ne se rend pas compte immédiatement de l'engouement qu'il crée avec son idée. Ses clients, pensant que le sachet servait à faire infuser le thé directement dans les théières, les utilisèrent et trouvant cela pratique exigèrent d'avoir leur thé livré ainsi pour les prochaines commandes. 

Le sachet fut plus tard modifié : de la soie on passa à la gaze, car elle était plus épaisse et retenait mieux les feuilles. Le sachet de thé en papier, tel qu'on le connait actuellement est déposé et breveté en 1930 par William Hermanson à Boston. Au même moment, un Allemand, Adolf Rambold, eût l’idée d’ajouter une ficelle et une étiquette, donnant leur look actuel à nos sachets de thé.

Histoire du sachet de the

Les anglais, plutôt réfractaires à cette innovation qui touchait à leur boisson nationale, ont attendu les années 50 pour l'adopter définitivement. Et pas à moitié! En Angleterre le thé en sachet représente 97%, mais ils ont gardé une petite touche rebelle en refusant d'adopter la ficelle: la plupart des sachets sont souvent placés directement dans les boîtes, sans suremballage ni ficelle et on les récupère à l'aide d'une cuillère dans notre tasse. 

Le sachet de thé a depuis évolué, en passant par des formes pyramidales ou plus rondes, jusqu’au sachet Cristal© inventé par Jacques et Didier Jumeau-Lafond pour Dammann Frères en 1980, avec une étiquette soudée – et non plus collée – et une élégante mousseline transparente qui permet au consommateur de voir le thé au travers (et donc de juger de sa qualité) et aux feuilles de s’épanouir pleinement.

Quand l'utilité rime avec la qualité


Aujourd'hui le sachet de thé est largement utilisé pour commercialiser du thé que l'on appelle "CTC" ("Crush, Tear, Curl" ou thé réduit en poudre qui représente 40% de la production mondiale). Mais de plus en plus de maisons de thé se mettent à produire des sachets de thé plus haut de gamme afin de répondre à une demande croissante des consommateurs : on veut du pratique, oui, mais de la qualité, encore plus.

Avec À l'unithé nous nous efforçons de vous présenter le meilleur du thé en sachet. Chaque mois notre site internet s'enrichit de nouvelles maisons, de nouveaux parfums afin de vous faire découvrir la richesse du monde du thé en sachet sans pour autant abandonner la qualité. 

Pour vos déplacements, vos voyages, vos aller-retours en train, vos petits déjeuners à la campagne, pensez à emmener avec vous quelques sachets de thé sélectionnés par À l'unithé. Cela évite les mauvaises surprises et les sachets jaunes servis dans les bistrots en manque d'idée...