Rooïbos et Honeybush, quelles différences ? 

Peut-être vous êtes-vous déjà posé la question : "Rooibos vanille", "mélange de rooibos et honeybush"... Quelles sont ces plantes que l'ont appelait autrefois "thé rouge" et qui connaissent un succès grandissant ces dernières années ? Y a-t-il une différence ou s'agit-il d'une appellation différente pour une même plante ?

Nous vous apportons quelques réponses... Mais avant tout, un peu d'Histoire :  

rooibos jardins de gaia

 

Histoire de la découverte du rooibos par l’Occident

Pendant les 17e et 18e siècles, les voyageurs et les botanistes européens qui visitèrent la région du Cederberg en Afrique du Sud notèrent la profusion de «bonnes plantes » utilisées à des fins curatives. En 1772, le naturaliste suédois Carl Thunberg écrivait que «les gens du pays font du thé » à partir d'une plante appelée rooibos ou buisson rouge.

 

À l’époque, les populations locales devaient escalader les montagnes pour pouvoir couper les fines feuilles en forme d’aiguilles des buissons de rooibos sauvages. Ils les roulaient en fagots dans des sacs de jute et descendaient les pentes raides des montagnes sur le dos des ânes. Les feuilles étaient ensuite coupées à la hache et broyées avec des marteaux, avant d'être laissées à sécher au soleil. Les colons hollandais au Cap adoptèrent le rooibos comme une alternative au thé noir, une denrée trop chère pour les colons qui comptaient sur les navires d'approvisionnement de l'Europe.

arbre-a-rooibos

 

En 1904, Benjamin Ginsberg, un colon de juif venu Russie et établi au Cap, devint fasciné par ce thé sauvage. Il organisa toute une série d’expérience à Rondegat Farm afin de perfectionner la culture du rooibos. Il imita la méthode traditionnelle chinoise de fabrication des célèbres thés de Keemun (ou Qimen) en faisant fermenter le thé dans des barils imitant les paniers en bambou.

 

 

Dans les années 1930, Ginsberg persuada un médecin local, le Dr Le Fras Nortier, de s’essayer à la culture de la plante. Le Fras Nortier cultiva les premières plantes dans la ville de Clanwilliam à la ferme Klein Kliphuis. Comme les graines de ces plantes étaient difficiles à obtenir, Le Fras Nortier paya certains de ses patients pour récolter les graines. Une vieille femme qui venait très régulièrement fit un jour une découverte : alors qu’elle suivait des fourmis portant des graines, elle tomba sur leur grenier. Avec toutes ces graines, les tentatives faites par le Dr. Fras Nortier réussirent finalement et Ginsberg encouragea les agriculteurs locaux à cultiver la plante dans l'espoir que cela deviendrait une entreprise rentable. Klein Kliphuis devint une ferme de « thé », et dans les dix ans le prix des graines grimpa de façon incroyable: 80 livres pour 450 grammes ! Les graines les plus chères du monde. Aujourd'hui la graine est recueillie par des processus de tamisage spéciaux, et Klein Kliphuis est maintenant une ferme d'hôtes…

Parlons un peu plus du rooibos et du honeybush.

rooibos english tea shop

 Le Rooïbos

Le rooibos est une infusion à la couleur rouge profonde très caractéristique, avec de douces notes naturelles de noisettes et de vanille. C’est ce goût délicat et les nombreuses qualité de cette infusion qui l’ont rendu si populaire partout dans le monde. Même si sa consommation en Occident est encore assez récente, de plus en plus de gens viennent à aimer cette liqueur rouge unique.

Comme il ne contient pas de caféine et est faible en tanin, il peut être apprécié toute la journée sans aucun effet secondaire désagréable. Cela en fait aussi une boisson idéale pour les femmes enceintes et les mères qui allètent. 

  

 

Techniquement, le rooibos est pas un vrai thé. Il provient de la plante Aspalathus linearis. Le nom « rooibos » vient du mot Afrikaans signifiant «buisson rouge». La plante dont provient le rooibos est un petit arbuste buissonnant qui ne pousse qu’en Afrique du Sud. Il mesure environ 30 cm de hauteur, présente des feuilles très minces, comme des aiguilles. Les feuilles sont vertes, mais elles deviennent rouge après oxydation. Le rooibos est souvent appelé « thé rouge », mais c’est aujourd’hui incorrect puisqu’il ne provient pas du camelia sinensis, et n’a aucun rapport avec le thé.

rooibos-feuille-vrac

feuille-de-rooibos

 








On prête beaucoup de vertus au rooibos. Il protégerait du cancer, réduirait le vieillissement… Il est vrai que le rooibos contient beaucoup d'antioxydants ainsi que des composés phénoliques: y compris les flavanols, les flavones, les flavanones et dihydrochalcones. Il a été démontré que ces composés augmentent la productivité des enzymes de détoxification cancérigènes et protègent les cellules de protéines, les graisses cellulaires et l'ADN d'une mutation. Les minéraux qu’on y trouve sont le cuivre, le fer, le potassium, le calcium, le fluorure, le zinc, le sodium, le manganèse et le magnésium.

Réduction de l'insomnie, tension, maux de tête et irritabilité… En l’absence de théine, le rooibos peut effectivement remplacer le thé vert et le thé noir. Mais ce n’est pas tout ! Le rooibos a aussi pour effet de soulager les crampes d'estomac et les problèmes de digestion : c’est un agent anti-spasmodique naturel. En Afrique du Sud, le Rooibos a été utilisé depuis des générations comme un supplément au lait maternel pour traiter les coliques des nourissons. 

 

honeybush english tea shopLe Honeybush

Le honeybush est un cousin du rooibos, cultivé dans l'Est de la région du Cap en Afrique du Sud. Ses fleurs sentent de miel, ce qui a donné à cette plante ce doux nom de « buisson de miel ». Le goût du honeybush est assez similaire à celui de rooibos, bien que légèrement plus doux avec un corps plus rond. Comme le rooibos, il est sans caféine

En raison de sa teneur en pinotol (expectorant qui se trouve dans les arbres de pin), il est particulièrement recommandé lors de maux de gorge ou de toux. L’honeybush contient également des flavones qui peuvent être utilisés pour réduire le taux des lipides dans le sang et soulager des symptômes de la ménopause.

Il s'infuse de la même façon que le rooïbos : Ils peuvent se préparer avec une eau très chaude sans que cela altère leurs qualités gustatives. Chauffez l'eau à 90°C, placez une cuillère à café de rooibos pour une tasse d’eau et laissez infuser pendant 5 à 7 minutes. 

Si vous souhaitez découvrir l'univers de ces infusions aux courleurs caramel rouge, nous avons quelques exemples à vous proposer : 

jardin-de-gaia-sachet-rooibos dammann-sachet-rooibosenglish-tea-shop-ets-sachet-rooibos

Rooibos et Honeybush - Jardins de Gaïa

 Rooibos Citrus - Dammann Frères

Honeybush açai berry punch - English Tea Shop